Tout vient à point à qui sait attendre

Hello my smilers buddies 😊


Hope you are having a phenomenal day !
Ok j’arrête avec le Franglais 😉

Aujourd’hui , et pour rester fidèle à l’âme de ce blog, je vais coupler un enseignement positif à une personne de mon entourage afin qu’on s’en inspire tous. Aussi j’aimerais vous parler de cette citation, qu’on a tous, plus ou moins lue ou entendue un jour. Cette citation qui a le don de profondément agacer ou énerver toute personne normale ayant un jour désespérément et presqu’avec autant de dévotion qu’un mourant cherchant dieu, rêver de quelque chose qui semblait en retour le fuir, qui semblait inatteignable et le plongeait de ce fait dans une déprime latente….
La voila notre championne de l’agacement dans la catégorie dès citations :

« Tout vient à point à celui qui sait attendre »


On en viendrait à se demander si celui qui l’a inventé n’aurait pas prit sur le coup, un cachet d’extasi associé à une trace d’héroïne ….😳


Pourquoi, noyés dans l’attente attroce de la réalisation d’un désir cher à notre coeur,  nous enrage t-elle autant ? 


Simplement parceque nous ne savons pas être patients.Nous la génération Y, fruit de la haute technologie et de la tendance consumériste à l’instant, sommes plus que quiconque, viscéralement impatients. Notre frustration de n’obtenir ce que l’on veut dans l’instant est d’autant plus grande et puissante qu’on nous ait appris que presque tout etait à portée de main et disponible dans l’instant aussi est-il que nous en ayons l’envie et les moyens. 


Nous sommes de fervents disciples et adeptes de la consommation à l’instant: et un j’aime là sur Facebook pour un post qui n’aura eu que 15 secondes pour retenir notre attention, et un achat en un clic à l’autre bout du monde pour être livré dans les 48h….Une envie d’escapade de l’autre côté de l’Atlantique ? Allez hop, on s’achète un billet et on planifie notre sejour à coup d’informations glanées çi et là sur le net, notre copain mal luné un matin nous fait une réflexion ? Hop, un de neuf sur adopte un mec, Meetic, Hapn ou Tinder ( bon courage pour ce dernier tout de même ….). 



Nous garons mal la frustration parce qu’on nous a appris à avoir beaucoup de choses de manière instantanée….

Pourtant au regard de quelques expériences propres à moi- même, je ne peux m’empêcher avec le recul, de trouver du bon sens dans cette citation ! Aussi frustrante soit-elle lorsqu’on est de l’autre côté de la rive à attendre fiévreusement.


Combien de fois ne vous êtes vous pas dis : » wow! Ça valait vraiment le coup, toutes ces galères passées  » après avoir eu, souvent mieux même, que ce que vous espériez si ardemment ?


Oui quelques fois, il y a du bon à attendre. Bien sûr, en ne restant pas les bras croisés, mais en se battant et en positivant dans l’attende de la réalisation de ce desir.

C’est ici que je fais le lien avec Vanaya, mon amie vietnamienne que j’avais précédemment évoqué dans mon billet sur ce qu’était la véritable meilleure amie.


Vanoush ou notre petite black asiat, comme nous aimons affectueusement la qualifier, a longtemps, désespérément et férocement eu le désir de maternité qui devait illuminer et cimenter les fondations, déjà si solides de son mariage. En vain….

Nous avons assisté , avec le reste de notre bande, à ses multiples essais infructueux, à ses tentatives de malgré tout garder le sourire pour finalement voir une forme de désespoir s’installer dans ses si beaux yeux.


Et pourtant, elle a continué de se battre dans la réalisation de ce rêve, de soutenir et encourager toutes les filles du groupe qui une à une tombait enceinte, a souvent pleuré mais n’a jamais lâché! 

Et ce, avec le soutien indéfectible de son adorable mari Rémi.

Puis un jour, cela paya enfin. Le miracle arriva! Je me rappèlerais toujours de ce jour où malade comme chien et prête à rédiger mon testament dans mon lit, je reçu cet appel FaceTime de Vanoush. Ma première réflexion fut bien évidemment :  » Elle est folle cette fille de croire que je vais me dévoiler en cam dans cet état… »

J’accepta malgré tout ce FaceTime durant lequel elle m’annonca avec Rémi, qu’ils attendaient enfin un enfant. Cela va sans dire que je lui pardonna immédiatement d’avoir constitué un dossier de moi, pouilleuse et sans maquillage LOL!

J’ai rarement autant exulté pour un couple d’amis.  Dieu sait que celui ci le méritait…


Et laissez moi vous dire une chose: l’attente valait le coup. Sa fille est d’une stupéfiante beauté et grâce! 

La première asiat de ma connaissance à avoir des lèvres pulpeuses (Merci tata Koukou 😉), des yeux bleus et des cheveux châtains ( Merci à l’héritage de Rémi 😝)

Vanaya est aujourd’hui comblée et par ce billet, je voulait lui rendre un hommage pour sa force de caractère, sa patience et sa bonté à s’émerveiller pour les autres alors même qu’elle etait de l’autre côté de la rive à attendre patiemment son tour.


J’aimerais aussi lui dire à quel point je l’aime pour m’avoir accepté et aimé alors même que nos caractères sont aux antipodes l’un de l’autre. D’etre venue m’aider pour mon déménagement alors que je ne lui donnait plus de news depuis un moment. Elle n’a point hésité à répondre présente avec son mari quand j’en ai eu besoin, et ce , mea culpa de ma part, quand je pensais qu’elle serait la dernière à le faire.

C’est aussi ca les vrai amis !

Ce billet est une déclaration d’amour ma vanoush


Keep going, i’m so proud of you ❤

Follow me on Facebook : @Spreadthesmille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s