Oceanvs Orientalis

In this universe
We process time linearly forward
But outside of our spacetime
From what would be a fourth-dimensional perspective
Time wouldn’t exist

And from that vantage, could we attain it
We’d see
Our spacetime would look flattened
Like a single sculpture
With matter in a superposition of every place it ever occupied

In this universe
We process time linearly forward
But outside of our spacetime
From what would be a fourth-dimensional perspective
Time wouldn’t exist

Me
Me, me, me, me, I, I
I’m so fucking important
I’m so fucking important, right?

See, we all got what I call a life trap
This gene-deep certainty that things will be different
That you’ll move to another city and meet the people that’ll be the
Friends for the rest of your life, that you’ll
See,

we all got what I call a life trap
This gene-deep certainty that things will be different…


That you’ll move to another city and meet the people that’ll be the Friends for the rest of your life
That you’ll fall in love and be fulfilled…


Fucking fulfillment and closure, whatever the fuck those two …Fucking empty jars to hold this shitstorm
And nothing is ever fulfilled until the very end
And closure, no, no, no, nothing is ever over

The ontological fallacy of expecting a light at the end of the tunnel
That’s what the preacher sells
See, the preacher, he encourages your capacity for illusion
And he tells you it’s a fucking virtue, I was about to be hanged doing that
There’s such a desperate sense of entitlement in it…
Surely this is all for me

Me
Me, me, me, me, I, I
I’m so fucking important
I’m so fucking important, right?

A méditer en âme et conscience 😉

Keep the smile ❤️

 

My beautiful smilers, comment allez vous en ce début de week end ?

Prêts à croquer la vie comme il se doit ? Transgresser les règles et convenances et surtout vibrer et pulser l’amour ? C’est bien tout le mal que je vous souhaite mes faiseurs de joie !

Ma plume me pousse aujourd’hui vers ma sœur Fabienne. Je l’aime incommensurablement et me sens bénie de l’avoir dans ma vie. Je sais, je dis cela pour tous ceux sur lesquels j’écris sur ce blog et c’est en cela que je suis reconnaissante à la vie. Quand on arrive à aimer et être aimé d’autant de magnifiques personnes, alors oui on est bénie (Gloire à l’éternel tout puissant 🙏🏽).

Alors qui est Fabienne ? Fabienne est ma sœur adoptive. Elle a également été adoptée spirituellement par notre père Serge qui s’est occupé de plusieurs petits africains en leur donnant une chance et un amour pour se réaliser et je peux l’avouer, elle est celle dont je suis le plus proche et de loin ^^

Pourquoi ? Tout simplement Parceque cette femme est un magnifique condensé d’humanité, d’humilité, de dévotion, de courage, de détermination et d’amour… Elle dégage une beauté et une intelligence bienveillantes qui se suffisent à elles mêmes, sans nul besoin de tonner bruyamment et inutilement. Je l’admire profondément et cela Parceque Dieu sait à quel point cette femme a souffert et n’a pas été gâtée sur le plan familial…

Je ne rentrerais pas dans les détails car c’est son histoire et cela relève de son intimité mais je fais référence à elle car elle m’a inspirée par la merveilleuse façon d’assumer son passée et d’en faire une force au lieu de se laisser assommé par celle-ci. Fabienne nous enseigne que les faits de notre passé sont souvent indépendants de notre volonté tel notre contexte familial mais cela n’a pas à nous définir pour l’avenir! Vous avez toujours le choix de vous laissez définir par ces événements ou de les accepter et d’en faire la force motrice qui vous propulse et catapulte au delà de tout. Une sorte de transmutation pourrait- on dire par analogie. Transformer l’énergie négative qui nous opprime, nous comprime et nous oppresse en une énergie positive d’affirmation de soi dans la motivation, la positivité et l’amour! Ce que vous faites de vos peines et souffrances, vous revient mais vous définit toutefois …!

Elle m’a envoyé un texte suite à un évènement des plus douloureux de sa vie et la réponse qu’elle a souhaité y donner. Avec sa permission, je la partage avec vous afin qu’on en tire chacun un enseignement et croyez moi celui ci est juste sublime! Je l’ai personnellement trouvé plein de sens et de sagesse…

Rappelez vous toujours quand vous êtes submergés par l’obscurité, qu’elle n’est pas votre ennemie. c’est votre façon de répondre à l’obscurité et d’y réagir qui définit votre perception de qui elle est en relation avec vous : énemie ou salut …

Je sais, plus facile à dire qu’à faire quand on se trouve dans l’œil du cyclone mais j’y crois de toute mon âme : Vous êtes et serez toujours maîtres de votre destiné selon la façon dont vous en viendrez à gérer les stimulus extérieurs qui vous tombent dessus. Vous pouvez décider de subir la vie ou alors la recréer selon votre vision et état d’esprit.

Allez je vous laisse à présent découvrir ce magnifique texte de Fabienne. Je vous garanti que vous allez adorer sa sublime plume 😉

Si je pouvais revenir en arrière … tant de choses que je changerais.. si je pouvais Revenir en arrière , je serais une petite fille adorable et modèle pour ma mère , je l’aimerais encore plus fort sans contrepartie , je serais plus compréhensive et je ne la jugerais pas… car enfant, on est intransigeant sans s’en rendre compte et on croit à tord qu’on à droit à tout sans compromis …Si je pouvais revenir en arrière, je changerais de père …

Si je pouvais revenir en arrière, je choisirais mieux mes amitiés tant j’en ai ressenti de la douleur. Si je pouvais revenir en arrière, je choisirais mieux mes amours tant j’ai en souffert. Si je pouvais revenir en arrière, je changerais le monde, ces personnes superficielles, insipides, méchantes, horribles qui ont le mal incarné dans le cœur.. Je les transformerais en personnes sensibles, aimantes, empathiques, sages et profondes …Si je pouvais revenir en arrière, je garderais aucune rancune …

car je me rends compte que le temps passe inexorablement, fatalement et si vite …qu’en un clignement de cils, on ne se rend même pas compte que tout pâlit et disparaît horriblement et rapidement … Au point qu’on aimerait trouver la formule magique pour le suspendre et revivre à l’infini les meilleurs moments de sa vie .. Si je pouvais revenir en arrière , je vivrais intensément chaque moment de ma vie sans retenue, j’aimerais intensément, je pardonnerais davantage, je ne me préoccuperais plus des futilités humaines contre-productives et je serais sans rancune …Hélas ..Aucune formule magique me ferait revenir en arrière .. Terrible cette réalité lorsqu’on s’en rend compte.. Des regrets, des fantasmes inaccomplis…Ce goût délicieux d’amertume, ce goût d’inachevé au point que l’on se réfugie dans des réalités parallèles, des rêves inavoués…Mais comme un flash, un éclair, une illumination me parviens ..

Toutes les erreurs et toutes les souffrances font de moi la meilleure version de moi-même dans le présent … Alors je les accepte comme partie de moi .. Et si je ne peux revenir en arrière , je peux décider de mieux faire les choses à venir… Je veux vivre intensément chaque jour au point d’être atteinte de Borderline, je veux vivre sans amertume et sans rancune, je veux pardonner plus facilement, Je veux aimer sans retenue et sans trop de questionnement, je veux dire plus souvent, tous les jours de ma vie aux personnes qui comptent pour moi que je les aime sans en avoir honte, quelle que soit leur réponse, sans aucune attente spéciale au point qu’elles me prendront pour une folle -Nous sommes atteints tous d’une certaine manière de folie à bien des égards- enfin… Je veux vivre comme si c’était mon dernier jour … Je choisis l’audace et le courage pour une vie plus intense quand bien même moins longue et même si mes ailes doivent se consumer …je préfère qu’elles se consument dans l’amour et la beauté -des sentiments divins, tellement miraculeux et mirifiques qui peuvent faire renaître tout chose morte..

Je veux tout ressentir car la vie disparaît inexorablement et fatalement. Vivre intensément..car quand c’est la fin, il y a plus de possibilité de retour …j’accepte cette vie .. elle libère éperdument.

Enfin.. c’est juste moi..

Cest mon état psychologique

Du moment. Ca pourrait changer. Enfin .. Ca Ma fait du bien d écrire.

Je t aime fort Ma koumba

Merci d’être là

AMEN ma Fifi d’amour, je t’aime à en crever et n’oublie pas que je suis et serai toujours là pour toi 🙏🏽❤️❤️❤️

Votre koukou bien aimé

Gloire à dieu 🙏🏽

Hello mes smilers 😊

On dit souvent qu’on ne perd jamais son âme d’enfant. Car cette âme n’est alors qu’amour pur, innocence, émerveillement et joie…Nous venons donc au monde parfaits.

Si quelque part en vous, vous êtes en questionnement sur le sens de la vie, la nature humaine qui n’arrive justement pas à faire sens pour vous, écoutez cette magnifique histoire et certaines choses vous apporterons des éléments de réponse🙏🏽


The little soûl and the sun

La petite âme et le soleil

Un magnifique conte qui parle à notre enfant intérieur et qui donne un sens à la vie …

Bon visionnage et gloire à dieu 🙏🏽

Hello mes amoureux de la vie et de ses challenges 😊

Cette phrase est mièvre…N’est-il pas?^^

Je le sais mais si je vous le bassine à longueur d’articles, c’est parce que je suis persuadée que mêmes les germes d’un désastre dans la vie sont des occasions d’apprendre et de se renouveler en permanence. On vit, on apprend, on évolue constamment…Puis vient un jour béni où on fini par rire de nos malheurs qu’on pensait pourtant insurmontables à l’époque. Ainsi est la vie. Il y’a du beau, du sourire, du laid, du triste, du désespoir, de l’amour, dans un cycle infini qui fini par définir qui nous sommes en relation avec notre gestion de ces événements 😉

Je souhaitais aborder un nouveau sujet aujourd’hui car il fait écho à la souffrance de beaucoup de personnes de manière générale et particulièrement beaucoup d’amies proches. Cette souffrance fut également la mienne à une époque, aussi je ne la comprend que trop bien. C’est la peur d’être seule…On peut trouver plein de qualificatifs pour décrire ce qui ne va pas au sein d’une relation et elles sont nombreuses mais quand on y reste malgré tout, elle est principalement liée à la peur d’être seule. Toutes les raisons qu’on invoque pour justifier cela sont plus ou fonction de cette peur primale ( les enfants, l’appart acheté, etc…)

De cette peur, va donc naturellement découler beaucoup de choses telles que rester dans un couple alors que la plénitude et la complétude sont se sont progressivement effacés en lieu et place d’un désenchantement, une aigreur, une lassitude…Bref, une insatisfaction associant plus ou moins d’autres états d’âme en fonction de l’état général d’évolution de la relation.

De cette peur va souvent également découler la perte d’estime de soi en acceptant tout afin de n’y être pas confrontée…

Et pourtant votre salut et votre bonheur sont dans le dépassement de cette peur…Et oui tellement facile à dire qu’à faire n’est ce pas ? Exposé ainsi cela parait si simple et pourtant moi la première peux certifier que ça l’est pas. Loin de là…

Après mon divorce d’avec mon ex mari et la trentaine déjà bien entamée, j’étais tétanisée à l’idée de jamais trouver chaussure à mon pied et encore plus du click de l’horloge biologique tournant lentement mais inexorablement. Engourdie de peur à cette perspective peu radieuse de ce que je considérais comme le puzzle manquant à mon accomplissement personnel, me voilà partie à l’époque à la croisade de la recherche de ma moitié…

Je pourrais vous sortir milles et une anecdotes quant à toutes les péripéties que cela a engendré mais si vous demandez à une de mes meilleures amies Lesly, elle se contentera de vous dire que le résultat n’était pas glorieux et c’est peu dire …^^

Je me noyais à la suite, dans un cas plus désespéré que le précédent et embourbée dans ma quête frénétique à l’époque, je ne comprenais pas pourquoi et comment j’enchaînais autant d’échecs sur ce plan. J’étais intelligente selon la norme, plutôt jolie (de ce qu’on m’a dit ^^), éduquée avec de la conversation et des valeurs …Alors pourquoi ça coinçait ??

Je peux y répondre de manière parfaitement claire aujourd’hui : inconsciemment ma recherche était guidée par toutes les peurs que je vous ai cités plus hauts. J’en venais donc à transmette « un vibes » de désespérée car il ne s’agissait plus de ce que je voulais réellement et correspondant à tout mon idéal si je n’étais pas dans cette situation où je me sentais acculée. Mais ce qui ferait l’affaire, donc tout ce que j’étais prête à sacrifier pour éviter à cette peur de se concrétiser. Et laissez moi vous dire une chose, quand vous chercher une personne sur la base de ces critères ou rester même dans la relation sur la base de cette peur, vous n’en pourriez qu’être inévitablement insatisfaites. Ce que vous faite, c’est dire et transmettre inconsciemment à l’autre(et croyez moi, ils le perçoivent, même sans vos dires) que vous êtes incomplètes d’une part mais d’autre part, ne vous aimez pas suffisamment pour accepter ce que vous n’auriez jamais accepté à circonstances optimales…

Posons deux secondes, une question existentielle : quel est le but d’une relation ? C’est fondamental pour la suite. A mon avis et ça n’engage que moi, mais la réponse se trouve en deux choses : le plus simple et évident, le bonheur et le second, plus subtil à assimiler, quelqu’un avec qui vivre et partager sa complétude… J’insiste sur le fait qu’il ne s’agisse pas de quelqu’un qui pourrait nous compléter comme si sans lui, nous n’étions pas assez mais sur le fait de PARTAGER sa complétude avec quelqu’un d’autre. C’est un léger distinctif mais cela change la donne complètement pourtant …

Quand vous entamez une relation en recherchant quelqu’un pour vous compléter, vous partez sur le principe que vous n’êtes pas assez, vous ne pouvez et n’avez jamais été heureux avant cette personne. Et donc vous lui léguez une lourde responsabilité. Celle de l’unique personne à garantir votre bonheur et bien-être…Cela passera un moment, au début de la relation, puis viendra le moment où il n’en puisse plus, où il ne peut plus compléter l’image que vous vous faites de lui, les rôles auxquels il a été assigné. Le ressentiment monte, la colère suit car cela est bien une trop lourde responsabilité avouons nous le. Finalement, il va abandonner et commencer à réagir selon ses besoins et désirs, ce qu’il est véritablement et non le rôle que vous lui avez assigné et c’est à ce moment que vous diriez : « Il a changé… » quand il vous montre juste qui il est sans le poids de la responsabilité de votre bonheur.

Vous avez essayé cette formule plusieurs fois et ça n’a pas et continue de ne pas marcher. Et si vous essayez une autre façon ?? Celle d’abord de vous aimer, de vous compléter, de voir de la valeur en vous et ne pas faire dépendre votre bonheur de quelqu’un d’autre que vous même …?

C’est un stade difficile à atteindre mais pas tant que ça. Vous avez des amis, une famille, une ou des passions….Vous aviez l’habitude de rire avec éclats avant, avec ou sans mec, de lâcher prise et profiter des bonheurs simples de la vie avec vos amis ou entourage : restau, voyages, musique, danse, lecture , sport, et plein d’autres…Que sont ils devenus ? Ils faisaient votre bonheur pourtant avant. Méritent ils d’être sacrifiés sous l’autel unique de la recherche d’un autre qui viendra vous sauvez du marasme de votre vie ?

Entendez moi, je ne suis pas en train de dire que rechercher un partenaire de vie est vain. Non, c’est la plus belle chose qui soit, mais uniquement quand cette quête repose sur les meilleures intentions : celles de réaliser que nous sommes un être à part entier et complet qui trouve un terrain de partage et de bonheur avec l’autre et non celle de la peur incompressible d’être seule, poussant à vouloir s’accaparer et retenir l’autre coûte que coûte. A accepter et se contenter de l’inacceptable, sans oublier celui de lui mettre une pression énorme de nous rendre heureuses car visiblement, on y arrive pas toutes seules ? Est ce vraiment tout ce que l’on vaut? Ce à quoi nous sommes réduites ?

En atteignant ce état, vous envoyez une vibration, un message clair à l’autre qui lui fait faire des efforts pour vous garder et vous rendre heureuse car il a conscience qu’il n’est pas indispensable, juste voulu …

Tout se fera naturellement car il n’aura pas la pression d’avoir un rôle à jouer, d’avoir à lui seul, la responsabilité de vous rendre heureuse. Vous vous retrouverez naturellement à mi- chemin car vous ne seriez pollués ni l’un, ni l’autre par aucune peur mais, uniquement l’envie de vous épanouir ensemble.

Prenez conscience de qui vous êtes mesdames, de ce que vous avez accompli, de vos batailles, de vos réalisations, de votre valeur et vous n’accepterez plus rien en dessous…

Vous êtes magnifiques, faites d’une somme d’expériences aussi tumultueuses que belles, alors merde, on relève la tête, on s’aime, on s’assume et on se fait toujours passer en priorité!

Si vous n’y arrivez pas, c’est pas grave, prenez votre temps et un jour, vous vous verrez comme je vous vois moi!

Si après tout cela, une relation ne vous convient vraiment plus, choisissez vous et partez car vous le méritez, cet autre bonheur!

Votre Koumba bien aimée 🙏🏽❤️

Hello mes smilers, mes amoureux de la vie, vous qui y voyez de la beauté, du sourire et de l’amour dans toutes les nuances de sa densité, oh combien si lourde souvent…Je vous salue, dire que je suis contente de vous retrouver après presque 3 ans de silence est bien en deçà de ce que j’appellerais un euphémisme … 😊

J’ai tant à vous dire, tant à vous raconter que je ne sais par quoi commencer dans cet océan de fébrilité bienheureuse et transcendante qui est le miens en ce moment.

Je vais faire simple et ne pas réfléchir à l’avance à ce que je vais écrire comme j’en avais l’habitude et laisser faire la spontanéité du cœur et de l’amour…Aussi, si vous ne l’aviez pas déjà compris, ce billet a vocation à me livrer entièrement à vous en toute simplicité, authenticité et amour au travers du récit d’un événement catalyseur qui a redéfinit ma vision du monde, ma vision de moi même et ma vision complète de la vie ..D’où le terme de renaissance. La plus belle, la plus magnifique , la plus apaisante qui soit …C’est comme si je vivais aujourd’hui en harmonie parfaite avec tout, en extase et en paix totale. Cette paix, qui n’a et n’aura jamais de prix, je l’ai recherché toute ma vie entière sans jamais la trouver avant ce moment et je ressens au plus profond de moi même une profonde gratitude et donc par conséquent, le besoin de le partager avec d’autres en espérant que ça aide, inspire ou ouvre la voie pour d’autres afin d’atteindre ce qu’à ce jour, je considère comme le graal, le nirvâna, la cessation de la souffrance et l’unité avec tout.

A ce stade vous vous demandez ce à propos de quoi je suis en train de faire toutes ces élucubrations …Ma réponse est divinement simple : l’amour et la compréhension du sens de la vie…Et par là même, l’extinction de la souffrance et l’acquisition de la paix intérieure. N’y voyez là aucune prétention, je ne suis point ici pour vous enseigner quoique ce soit mais juste partager mon expérience avec vous 🙏

Pour mieux saisir mon expérience , commençons déjà par le pourquoi j’avais initialement entamé ce blog pour finir par l’abandonner avant de revenir encore une nouvelle fois (et cette fois pour de bon ) vers vous au travers de mes écris en ce jour.

Quand j’ai commencé le blog Spreadthesmille, cela partait d’un double sentiment à l’époque : l’un noble en vous exposant mon idéal en termes d’expérience, d’amour et d’acceptation de l’autre comme unique sentiment mais inconsciemment et insidieusement un autre sentiment moins désintéressé , celui de vous déclarer mon amour en espérant avoir, sinon renforcer le vôtre à mon égard au travers de cette déclaration. Oui, Voilà le grain qui a pourri et perverti cette belle démarche : une certaine forme d’attente, l’attente d’un retour de ma part alors même que je clamais l’inverse …

Je ne suis point en train de dire que j’ai péché Parceque mes attentes n’ont pas été à la hauteur, elles l’ont été, toutes les belles personnes sur lesquelles j’ai écrit sur ce blog m’ont et continuent de me donner un amour merveilleux. Ce que je dis c’est que mon intention de départ, indépendamment du résultat, était déjà pervertie par une attente, une forme de rétribution à cette forme de louange que je leur faisais et c’est en cela que j’ai péché …

Pourquoi cela ? Et bien parce-que malgré tout ce que j’avais et croyez moi, j’avais (et j’ai) tout ce que l’on puisse désirer en ce monde (un diplôme de haut niveau, un revenu plus que confortable, donc aucun souci d’argent, un petit ami aimant, merveilleux qui m’a attendu et aimé même lors de crises et turbulences principalement de mon fait , propriétaire d’un appart, un fils beau, heureux, en bonne santé, un père aimant, une amoire rempli de basket et escarpins de marque, des sacs de luxe, des vêtements de toutes sortes dont beaucoup jamais portés même, des amis de tous bords , aimants et bienveillants, des voyages partout dans le monde …), j’en revenais toujours et encore à ce sentiment d’angoisse du lendemain, de perdre tout ce que j’avais acquis un jour et revenir à la pauvreté initiale de la petite africaine que j’avais un jour été …Un sentiment constant de manque, de stress et d’angoisse. L’extérieur était mon ennemi, j’étais en combat et lutte permanent contre tout, moi même, l’autre et tout ce qui m’entourais avec un stress qui vivait et était partie prenante de moi et ce malgré toutes mes réalisations et acquis.

N’étant pas satisfaite par le peu d’adhérence extérieure à mon initiative d’entamer un blog sur l’humain, le sourire et l’amour à l’époque, l’ego immense et débordant que j’étais s’en est offusqué, me poussant à abandonner ce que mon âme et ma plus profonde croyance intérieure me hurlaient depuis tout le temps. Eh oui d’où encore une fois, le rappel de mon péché originel, l’attente d’un retour qui a engendré toute la souffrance évidente dans la suite….

Mon référentiel de valorisation ayant été projeté à l’époque dans le regard de l’autre, vers l’extérieur, il était évident encore une fois que je viendrais en manque vers l’extérieur même si à l’époque je ne comprenais pas pourquoi … Ce référentiel n’était pas mauvais car il m’avait été inculqué par mon vécu, cette incarnation : la somme de mon éducation, mes ressentis, mon mental jusque là.

Mais il ne correspondait pas à mon entièreté, la plénitude et paix intérieure de moi même que je recherchais désespérément au delà de tout. Car à l’évidence, il y avait toujours ce manque et cette souffrance et ce stress indéfinissables que rien ne semblait atténuer…

D’où est venu le salut me demanderiez vous ? Pas en un instant je vous répondrais mais par un long processus de remise en question de tout ce que je pensais savoir et qu’on m’avait enseigné sur la vie et mes croyances, une descente vers les questions existentielles profondes que la plus part du temps, pour la majorité d’entre nous, trop occupés et obnubilés par les exigences du quotidien et la vie à vitesse grande V comme on le vit, qu’on met de côté.

J’avais décidé d’arrêter la finance dans laquelle je travaillais depuis 10 ans pour me consacrer à une entreprise qui me reflétais plus en termes de parcours et de valeurs: une entreprise qui réconciliait l’Afrique et l’occident en termes de commerce équitable. Aussi travaillant pour moi même sur cette start-up, j’avais beaucoup de temps pour m’appesantir sur le pourquoi du comment de mon mal être alors que je semblais avoir tout… Aussi j’ai commencé à regarder des vidéos de crimes, de meurtre quand je travaillais pas sur mon projet , étant comme fascinée par le pire de l’être humain…

Puis de fil en aiguille des vidéos sur Youtube de réincarnation avec des enfants de 5 ans prouvant avec certitude des faits antérieurs à leurs vie qui ne pouvaient être de l’ordre de l’imaginaire ou du fantasme, puis d’expériences de morts imminentes, avec des décorporations et rencontres avec l’énergie créative, celle de l’absolue et de l’amour inconditionnel…

Mon esprit rationnel, lié au plus pur cartésien (Master en analyse financière) me demandait de trouver une explication scientifique à tout ça et c’est ce que je fis … et classa le sujet sous le coup de mes élucubrations passagères. En gros j’estimais avoir des problèmes de riches, vous savez quand tout va trop bien et que vous avez le temps de réfléchir un peu trop ^^

Mais toutefois, j’étais intriguée et lors d’une discussion avec l’une de mes meilleures amies, Ève, je décida de lui exposer le fond de ma pensée sur tout ça en espérant clore mentalement ce sujet. Je lui dis, contrairement à toi (elle est athée), je crois en Dieu! Au plus profond de moi je sais qu’il existe une force, énergie, entité, peu importe le nom qu’on lui donne qui existe et est à la base de toute la création. Mais parcontre, je suis en conflit intérieur car quelque chose me dit au plus profond de moi que si cette entité existe, elle ne peut être qu’amour parfait et pardon. Mais alors dans ce cas, comment expliquer tout ce que les religions m’ont enseigné sur le paradis et l’enfer…? Je suis tétanisée de peur à l’idée de l’enfer car Dieu sait oh combien j’ai pêché… Si donc je croyais aux religions, j’etais mille fois vouée à un éternel enfer de souffrance et de damnation et ceci ne correspondait pas à mon idéal d’un dieu amour, pardon et bienveillant. Je suis tout sauf masochiste ne déconnons pas ^^

Mais si on était également dans le cas du dieu amour bienveillant et pardon, qu’en est il de tous ceux qui violent, blessent, font souffrir les autres ? Qu’en est il de la justice divine alors ?? N’existe t-elle pas ? Pourquoi devrions nous aller en enfer pour un choix que Dieu lui même a placé devant nous? S’il voulait pas qu’on choisisse le mal, pourquoi l’avoir proposé dans le menu pour ensuite nous punir d’avoir choisi à un moment donné, ce choix qu’il nous offrait ?? Bref j’étais dans une impasse encore une fois!

Au fond de moi se faisait entendre une réponse :  » la religion nous indique la direction, la spiritualité, nous permet de faire le discernement et questionner le chemin indiqué. Mais la réponse est en nous, notre conscience, ce grand moi qui sait la différence entre le mal et bien, même sans religion a la réponse … »

Mon ami Eve me répond dit « Mais pourquoi as tu besoin de savoir tout ça, en quoi est ce si important ? »

Je lui répondit : » Ça l’est, parce que j’aimerais comprendre pourquoi, moi parmi des millions d’africains souffrant, et espérant une aide, ait eu la chance incroyable de tomber sur mon père adoptif qui a bien voulu m’aider, m’aimer comme un véritable père. Et payer toutes mes études jusqu’au point de cette réussite fulgurante que j’ai aujourd’hui par rapport à tout ce à quoi la vie me prédestinait ? Pourquoi moi parmi tant d’autres ? Il doit y avoir une explication logique, qui me permette de donner un sens à tout ça afin de tout simplement trouver un sens à ma vie et la suite que j’aimerais lui donner … »

Et c’est à partir de là que tout sort tout simplement de l’ordinaire et que sans aucun doute, vous me catalogueriez de barge ! lol

Après cette soirée et conversation hautes en débat spirituel avec mon amie Eve, je vais me coucher et là je fais mon premier rêve que je qualifie à l’époque de sans queue ni tête car dans ce rêve, une voix me ressort un souvenir de mon passé en m’expliquant que j’ai n’ai eu aucune chance dans la rencontre avec mon père adoptif mais j’aurais plutôt invoqué et manifesté cette réalité en y pensant constamment et en y croyant dur comme fer …

Ce souvenir c’est ma mère qui me dit que si on récite un verset coranique 1000 fois, tout ce qu’on demande serait réalisé et donc on peut le considérer comme acquis. Fantaisie ou réalité ? J’y crois de toutes mes forces du haut de mes 12 ans et part dans l’obsession de le réciter 3000 fois. Et effectivement après je suis persuadée que je réussirais dans la vie et serai riche.

Donc je résume, dans mon rêve une voix me dit que c’est la force en cette croyance qui a attiré une énergie similaire pour la manifester dans ma réalité au lieu de la chance comme je le crois…

Je fais ok, ça me monte sérieusement à la tête toutes ces conneries qui n’ont pas de sens.

Le lendemain, une sieste pendant après laquelle je me réveille avec une phrase claire limpide mais qui ne fait aucun sens et que je n’arrive pas à oublier :  » la lumière est avec moi, la lumière est en moi, je suis la lumière …

A ce stade de toute cette masturbation métaphysique, je décide de prendre un vol vers Abidjan le 14 février que je planifiais depuis un moment dans le cadre justement de ce nouveau business que je suis en train d’entreprendre et après une autre vidéo YouTube où j’essaie de donner un sens à tout ça, apparaît constamment une pub sur un livre : « conversation avec Dieu de Neal Donal Walsh »

Je précise que je n’ai jamais lu ce livre auparavant et n’ai quasiment jamais flirté avec ce qu’on appelle la spiritualité.

Ce livre comme par hasard en le tapant sur Google est disponible en pdf gratuitement, aussi je décide que je n’ai rien à perdre en le téléchargeant et en tuant par la même occasion une partie de mes 6 heures de vol d’ennuis…

Rien, je dis bien absolument RIEN ne m’a préparé à ce que j’ai vécu ce 14 février, jour de l’amour, à je ne sais combien de milliers d’altitudes de la terre.

J’ai ouvert ce livre sur mon iPad, et exactement tout ce que cette voix m’expliquait dans mes rêves était dit dans ce livre! Le fait qu’il n’y avait pas de chance mais que nous créons et manifestions la réalité par le pouvoir de notre pensée, la communication par triade, le language de la trinité (la lumière est avec moi, la lumière est en moi, je suis la lumière …)… C’était comme si on m’avais parfaitement préparé et guidée à lire cet ouvrage à ce moment précis là. J’avais l’impression que chaque mot m’était particulièrement destiné !

A ce moment s’est passé un phénomène que je pourrais difficilement expliquer avec des mots : comme une digue qui se rompt, comme un aveugle qui voit le soleil pour la première fois… une extase pure et indescriptible accompagné de pleurs de joies et de béatitude. Comme si enfin le puzzle se remettait en place et tout s’accordait. J’ai pleuré pendant 3 heures sans pouvoir m’arrêter car je n’étais qu’amour pur à ce moment, unité avec tout, absolument tout, l’autre c’était moi , compréhension parfaite de la vie et en même temps paradoxalement, anesthésiée de tout …indescriptible !

En lisant le livre, j’ai compris que je venais enfin de me rappeler qui j’étais…Non un corps vivant une expérience humaine, mais un esprit, la lumière vivant une expérience humaine afin de réaliser l’idée la plus parfaite d’elle même : l’amour inconditionnel. L’enfer n’existe pas car Dieu est amour et pardon et aussi parce que la dualité (le bien et le mal ) ne sont qu’une illusion (l’obscurité est nécessaire pour choisir la lumière, comment pourrions nous être ce que nous sommes, la lumière, si nous ne savons pas ce que nous ne sommes pas? L’obscurité )

Nous sommes pures lumières et énergies et créons et manifestons notre réalité par la pensée. Chaque action humaine est dictée soit par l’amour soit par la peur. La peur est la pensée racine, contraire de l’amour engendrant toutes les autres émotions négatives. N’ayez donc pas peur …Ce que vous craignez le plus, vous le manifesterez dans votre réalité.

J’ai compris qu’il y avait un sens à la souffrance ou ce que l’on qualifiait de mal, même si je suis passé au delà de cette dualité…

Je vous pardonne si vous me prenez pour une folle à ce stade, j’ai moi même pensé la même chose au début mais si cela, ce sentiment ultime de paix, d’amour, d’unité et sérénité est la définition de la folie, alors je l’embrasse avec joie!!

L’histoire s’arrêterait là et me ferait peut être questionner mon état mental si ce qui n’avait pas suivi n’était pas encore plus merveilleux : les synchronicités!

J’arrive à Abidjan, je me pose une question et la réponse me parvient au travers de paroles de chansons dans ma tête ou panneaux publicitaires, je pense à quelqu’un avec qui je veux me réconcilier et il vient à moi comme s’il avait eu un coup de fil de ma part, les signes s’accumulent et me viennent constamment sur mon projet, ma vie, tout! Je vibre l’énergie pure de l’amour et la paix intérieure ☺️

Je pardonne à tous et a moi même, car je comprends qu’il n’y avait vraiment rien à pardonner au fond car comment décider de choisir la lumière si on ne vit pas l’obscurité en premier lieu ? Et cette obscurité c’est nous qui la choisissons afin de pouvoir être la lumière par la suite…Quand tout est un choix, même inconscient, à qui en tenir rigueur?

À cela s’ajoute la clairaudience qui se développe avec l’oreille gauche qui passe en acouphène du jour au lendemain avec comme l’entente d’une fréquence vibratoire et des chants d’oiseaux. Je me réveille systématiquement toutes les nuits à 5h du matin et j’en profite pour prier …

Je passe mes journées entre extase, paix intérieure, amour profond et béatitude. Je ne connais plus la peur. Je n’ai même plus peur de la mort car je sais que c’est juste un passage, l’âme, notre moi supérieur étant un être divin, est immortel et éternel …Dorénavant, je ne m’identifie plus à ce corps uniquement, je ne m’identifie plus à l’ego, je suis un être de lumière et d’amour…Comme cela m’a été si bien dit pendant mon rêve, JE SUIS LA LUMIÈRE, NOUS LE SOMMES TOUS 🙏

Je vis constamment en sachant cette joie, cette chance, cette bénédiction et dorénavant, je sais la mission de ma vie : faire de ce blog plus que des mots, mais une ONG pour aider l’Afrique et tous les pauvres, le refuge des pauvres! Le phare dans l’obscurité pour tous ceux qui ne se rappellent plus qui ils sont mais sont éternellement aimés…Et cette fois dans un amour inconditionnel pur sans jamais rien attendre en retour! 🙏❤️❤️❤️

Merci de m’avoir lu, entièrement nue et vraie face à vous 🙏

Même si vous ne me croyez pas et me jugez, sachez que ce n’est pas grave, je vous aime de toute mon âme. Si votre destination est Dieu, soyez rassurés, il est si grand que vous ne sauriez le rater, même si pour cela il vous faudra plusieurs incarnations : il est la destination finale et cette destination n’est qu’amour inconditionnel, bonheur, paix, joie, compassion et gratitude!

Gloire à dieu 🙏

Je suis une passionnée de voyages, ce n’est pas un secret. Si je pouvais, je passerais ma vie à sillonner les quatre coins de la terre. À mon sens, c’est cela, la vraie liberté.

Même en ayant beaucoup voyagé, je peux dire que les 10 jours passés en Crête, en Grèce, ont été l’un de mes plus beaux voyages.

C’était un voyage assez spécial car en nouvelle maman, j’ai emmené mon petit boutchou de 8 mois avec moi et c’était toute une organisation à mettre en place 😅

Rien en cette île ne vous laissera indifférent, absolument rien!

Nous avons voulu composé nous mêmes notre sejour pour profiter au mieux de toutes les splendeurs qu’offrait île plutôt qu’être esclaves d’un tour opérateur. Aussi, nous avons roulé notre bosse ci et là dans les différentes îles qui composent la crête.

Nous n’avons pu toutes les faire, mais celles que nous avons vu nous ont ravi.

C’est parti pour notre itinéraire 😉

Jour 1-jour 8- Héraklion et Kokini chaina

L’hôtel du nom d’Arina Beach était juste magnifique avec des couchés de soleil, en voilà, en veux tu. Tout y était, l’emplacement stratégique à 15 minutes d’Heraklion la capitale, la plage privée, les bungalow vue sur mer, l’accueil chaleureux du personnel, la piscine gigantesque …

Nous avons même pu visiter quelques villes principales comme Héraklion et Hersonissos.

Notre seul bémol fut la qualité du buffet, mais on va pas se plaindre quand on la change d’être dans un tel cadre;-)

Dessous quelques photos

après 8 jours très orientés Farniente, à décompresser et à enchaîner les Mojitos pour ma part 😉, nous voilà prêts à attaquer une croisière »Découverte des îles grecques et de la Turquie » à bord du Celestyal Cruise.

Jour 9 – jour 13- îles grecques et la Turquie

cette croisière nous a permis de visiter les villes que nous voulions sans avoir à trimbaler notre bébé d’avion en avion et d’hôtel à hôtel.

Premier jour, première claque, Santorin!

Et dire que nous pensions avoir été bénis des dieux pour les couchés de soleil à Arina Beach…

Le plus beau couché de soleil de ma vie, Santorin …❤️

Deuxième ville : Athènes et ses vestiges historiques

après une escale d’un jour à Athènes qui nous a laissé peu de temps pour tout voir, nous voilà à Mykonos, un autre coup de cœur!

Je vous laisse juger par vous mêmes 😉

Deuxième ville : Mykonos

Troisième ville : Kusadasi-Turquie

Et enfin notre dernier port, Rhodes

Après cette croisière de folie, nous avons réactivé le mode « farniente » pour nos 3 derniers jours, cette fois dans un hôtel du nom de St Constantin à Gouves, tout aussi beau que tout ce que nous avions vu jusque là

Et voilà notre petit parcours en Crête. J’espère vous avoir donné l’envie de faire votre valise 😉

Avec cette petite vidéo pour la fin, je vous dis a bientôt pour une autre évasion 😊

Keep the smile😊

#Spreadthesmille

Ce type d’infidélité provoque des dommages beaucoup plus importants que ceux provoqués par les relations extra-conjugales.

C’est à ce moment-là que vous vous êtes endormi, très précisément une demi-heure avant que votre réveil se mette à sonner. Vous ouvrez les yeux et votre esprit se met en cavale. Réunions, conférences téléphoniques et les délais de projets approchent.

Pourquoi y-a-il toujours tant à faire et jamais assez de temps pour le faire?

Vous saisissez votre téléphone et faites défiler les notifications pendant que vous vous dirigez vers la douche, à peine réveillé. Sachant que votre compagne n’est pas encore levée, vous lui envoyez un message: « Bonjour chérie. Je te souhaite une merveilleuse journée. »

Ce texte a deux fonctions: Vous voulez qu’elle sache qu’elle est la première pensée qui vous vient à l’esprit. Et plus important encore, elle doit réaliser que malgré votre emploi du temps chargé et les journées stressantes que vous subissez, elle est votre priorité.

Tout cela semble si parfait, mais ce n’est pas la réalité.

Au lieu de cela, vous allez vous connecter sur Instagram ou Facebook, vous plongeant dans la vie de tout le monde, et peut-être, peut-être seulement, vous enverrez ce texte à votre femme sur le chemin du travail.

Les relations de nos jours manquent d’orientation. Les gens « se fréquentent »; mais qu’est-ce que cela veut dire au juste? Est-ce que cela veut dire se voir deux fois par mois? S’envoyer des messages toute la journée? S’embrasser ici et là?

Quelque chose manque. Donc, qu’est-ce qui cause la dégradation de ces relations?

Les relations prospèrent dans la communication. Nos émotions les plus intimes sont réservées à la personne que nous aimons, alors comment est-il acceptable de ne jamais lui en faire part?

Nous avons accepté tant de choses tout à fait inacceptables: s’assoir à table avec notre téléphone, se disputer à propos d’un message, publier chaque minute de notre vie sur les réseaux sociaux.

Savez-vous ce que tout cela a préséance sur l’autre? Cette société est devenue une pratique admise en matière d’infidélité, où chaque jour nous avons de plus en plus de personnes qui se trompent.

Quand vous pensez à l’infidélité au sens classique, ce sont les relations extra-conjugales qui viennent à l’esprit.

Une situation intime dans laquelle la personne que vous aimez a une liaison directe avec un autre pendant que vous continuez à faire vos activités comme avant, avec des habitudes de compassion et d’amour envers lui/elle. Et une fois que vous le constatez, toute la confiance est perdue.

Mais réfléchissez à ce concept un instant.

Le dictionnaire définit le terme infidélité comme la privation de ‘quelque chose de précieux par l’utilisation de la tromperie ou de la fraude

Dans les relations modernes, nous sommes quotidiennement infidèles

Bien évidement, cette relation extra-conjugale est une tromperie et peut être très nuisible dans tous les cas, mais avez-vous jamais pensé à l’infidélité quotidienne au sein de votre relation?

De même avec vos amis ? Pour le peu qui prennent de vos nouvelles, combien n’ont rien envie d’entendre, à part le « Ça va  » salutaire qui leur libèrent de la charge du bon ami prévenant…Et gare à vous si vous vous épanchez sur vos nombreux tourments intérieurs qui alourdissent encore plus le filtre de merdes intérieures qu’ils ont eux mêmes à gérer…

Le « salut ça va ? » Devient le minimum syndical permettant de se donner bonne conscience et on y joue très bien chacun 😉

Nous faisons l’expérience d’un manque de communication, d’attention, de passion, d’intimité et même, d’un manque d’amour. Pourquoi agréons-nous à cela et tous les raccourcis de communication qui sont devenus si communs?

Ce type d’infidélité provoque beaucoup plus de dégâts que ceux provoqués par les relations extra-conjugales.

Vous avez donné votre cœur à quelques personnes et les aimez jusqu’au dernier os de votre corps, mais vous devez mendier pour leur attention. Vous asseoir et regarder ces personnes afficher des mises à jour de statut, publier des photos inutiles pour que les gens puissent y mettre des commentaires.

Pour le couple, peut être devriez vous prendre un instant pour lui dire qu’elle est belle. L’appeler après le travail pour lui dire: « Habille-toi et sois prête dans 30 minutes. Je passe te prendre et on va aller dans un endroit que tu vas adorer. »

Faites un effort. Rien ne vaut de bons soins empreints de tendresse et d’attentions, pour créer l’étincelle.

Comme à l’époque: tenez-vous par la main, ouvrez-lui la porte de la voiture, emmenez-la faire un tour juste pour le plaisir, offrez-lui des fleurs juste pour obtenir un sourire, et laissez-lui de temps en temps des petits mots par-ci par-là …toutes ces choses ne devraient jamais disparaître.

Nous devons être des enfants lorsqu’il est question d’amour. Nous devons être vulnérables et libres. Et cela ne peut se produire lorsque nous sommes préoccupés par les détails de la vie de tout le monde.

Concentrez-vous sur l’un l’autre. En fin de compte, c’est tout ce que vous avez réellement.

Appelez vos amis, regardez leurs souffrances cachées en face, tendez leur la main et demandez leur en les regardant bien dans les yeux comment ils vont et insistez!

La vie est courte et il pourrait être bien plus tard rapidement que vous ne l’imaginez déjà

Soyez reconnaissant que toutes ces personnes fassent parties de votre vie et montrez-leur à quel point elles comptent à vos yeux. Mais surtout, apprenez à lâcher votre téléphone, et à vous projeter directement sur ce qui est en face de vous.

Source: inspirée de « goodmenproject.com »

Hello mes petits smilers 😊


Le manque d’ensoleillement constant de Paris m’a donné envie de vous emmener à Marrakech pour une petite évasion salutaire et bienvenue (eh eh on fait ce que l’on peut pour échapper à cette grisaille permanente ^^)


Entre sa place-coeur frénétique, ses édifices religieux, ses nombreux palais transformés en musées ou en hôtels, Marrakech a un patrimoine architectural d’une grande richesse que je vous conseille absolument de visiter. Pour ma part, je n’y suis restée que 3 jours mais ai eu le temps de voir l’essentiel. Je n’exclut d’ailleurs pas d’y retourner prochainement 😊

Marrakech…On reste coi devant tant de beauté et les activités ne manquent pour s’immerger dans cette culture arabo-berbère et vivre quelques jours de conte de milles et une nuits 😉


Comment ne pas succomber aux charmes de Marrakech ? Cela fait bien longtemps que le monde entier se presse entre ses remparts ocres pour s’imprégner de sa magie et des nombreuses activités qu’elle propose: entre ses petits cafés,  aux hôtels de luxe, ses souks aux jardins ombragés, on n’a que l’embarras du choix entre la dégustation d’un thé à la menthe sur une terrasse dominant la place Jemaa-el-Fna (Médina, quartier historique et coeur symbolique de Marrakech ) à la tombée du jour, se perdre dans les ruelles des souks aux milles couleurs de tissus, étoffes, théières, cuirs, tapis, herboristes, bijoux, et senteurs d’épices, admirer les charmeurs de serpents, écouter des musiciens berbères ou déambuler dans le jardin Majorelle si secrèt et fascinant…


 S’offrent à vous bien d’autres options telles que les jardins de la Koutoubia,  vivre le temps d’une nuit comme un pacha en dormant dans un riad (maisons traditionnelles des marriakchi qui sont de véritables havres de paix avec patio intérieur et végétation luxuriante) ou pénétrer  dans l’un des monuments historiques… 


3 jours semblent presque courts pour saisir l’essence de tout ce que cette magnifique ville et ce peuple hyper chaleureux et vivant à offrir…

En grande gourmande que je suis, j’ai complètement craqué sur la gastronomie marocaine, représentée un peu partout dans le monde mais tellement authentique avec tous ces épices, parfums et saveurs à Marrakech que vous pourriez presque croire que ce l’on vous sert en France fait office de pale copie … oui oui je vous assure, un véritable festival de parfums et saveurs voluptueuses ^^


Je finis ce billet avec petite vidéo faite lors d’un spectacle sur les purs-sang arabes que nous avons eu la chance de voir, assurément un gros coup de coeur 


J’espère, encore une fois, vous avoir donné envie de faire vos bagages vers une destination qui pour moi reste une valeur sûre …Marrakech 😍

Follow me on Facebook : @Spreadthesmille

Hello les Smilers,


Je m’excuse d’avoir été absente ces derniers temps du blog, la faute à une succession de d’événements importants et à la procrastination également je l’avoue 😉

I’m back in the game!!😉 Au programme, les couleurs, la positive attitude, Paris, les photos et captures d’émotions, les voyages et surtout toutes les personnes inspirantes de mon univers 🤗 …


Tous les jours est une occasion de célébrer l’humain et Aujourd’hui, je me rend compte que cela fera 12 ans que j’ai quitté mon Afrique bien aimé pour une expatriation vers cette belle terre d’accueil qu’est la France. Et je suis tellement reconnaissante à la vie de m’avoir donné et de toujours continuer de me donner une opportunité de me redécouvrir et de m’améliorer tous les jours aux travers d’expériences de toutes sortes, aussi douloureuses qu’heureuses, aussi sages que follement pétillantes … Reconnaissante de pouvoir écrire et apprendre, aussi longtemps que se tournent les pages que constituent les chapitres de ma vie


Merci infiniment à vous tous de suivre ce blog et mes élucubrations passagères 😉 

❤️




Coucou les smilers 😊J’espère que vous allez bien et spreadez autant que se peut l’amour et le sourire.


 Oui je sais, je ne cesse de vous bassiner régulièrement de cette formule mièvre au travers de mes billets 😉

Pour mon excuse, je suis passionnée de contact humains. Aller à la rencontre des autres, découvrir de nouvelles personnes Cool, atypiques, de tous bords et partager leurs passions pour avoir la chance de les retranscrire au travers de mes écris, est ce qui me fait vibrer. Je n’ai point doute qu’on saurait trouver mieux en termes de vibrations mais on est ce que l’on est LOL. Chaque billet écrit sur une personne me donne le sentiment de le redécouvrir sous de nouveaux jours et de prendre conscience des fabuleuses personnes qui m’entourent. J’en viens à me réconforter en me disant que cela me permet de semer l’amour et l’acception à mon échelle. Si je n’ai le pouvoir d’un politicien pour accomplir ce genres de choses, j’aime à me dire que j’ai quelque chose de bien meilleur : le sourire et l’ouverture d’esprit eheh 😉

Et vous, par quoi êtes vous passionnés ? Qu’est ce qui embrase votre flamme intérieure, vous fait vibrer et vous donnent des ailes ?


Redbull, je n’espère pas ? 😉

Vous ne sauriez décemment admettre ne pas en avoir, on en a tous. Certains sont de fervents passionnés d’art, de culture, de sport. D’autres de voyages, de jeux vidéos, de musique, de lecture, de mode…

La passion c’est ce intérêt fort et exclusif pour quelque chose qui nous aide à vivre intensément et pleinement le moment présent. Énergie créatrice décuplant la sensibilité, la motivation et le plaisir dans nos entreprises ou nos passe- temps, elle se relève souvent vitale


Il m’est venu à l’esprit que si vous me permettez de partager ma passion avec vous, il serait équitable à juste titre, que vous partagiez la votre avec moi 🙂

J’écris de ce fait, beaucoup d’articles sur les faits de société, les parcours des uns et des autres, leurs combats et ma passion des voyages. Je souhaiterais également écrire sur vos passions si vous me le permettez. 

Ce blog est basé sur le concept des échanges humains, aussi il ne devrait pas s’agir que d’un volet me concernant, ne pensez vous pas ?
La passion n’a pas forcément vocation a révolutionné le monde mais elle révolutionne le notre en permanence. Elle est ce feu intérieur qui nous fait se sentir plus vivant, répand un torrent de magma dans les moindres cellules de notre corps pour nous transpercer de vibrations. La flamme de la passion nous brûle de l’intérieur, nous prend aux tripes en générant de nouvelles connexions synaptiques dans notre cerveau et en déversant une quantité inimaginable de dopamine, hormone du plaisir dans notre corps tout entier…



On ne saurait vivre entièrement et pleinement si on n’est passionné de rien
!
J’ai donc demandé à une de mes meilleures amies de partager sa passion de la mode avec moi au travers d’un billet, ce qu’elle accepta, so here we go 🙂

Il s’agit de Thanh-Lieu Lila Soulivong. Qui est -elle? Et comment ai je l’honneur de faire partie de sa vie ?


Thanlieu est avant tout cette personne, à qui je me dois absolument de commencer par dire MERCI avant de rentrer dans toute forme de description. Une amitié se définie principalement par un échange entre deux personnes, une sorte de donnant donnant selon la personne en ayant besoin dans un espace de temps évolutif. Je fus là pour beaucoup d’amies comme elles me retournèrent la courtoisie dans les moments de sombres lueurs. Mais Thanlieu est la seule personne qui fut inconditionnellement là pour moi quand l’inverse ne pût être toujours vérifié et ceci à ma grande honte, je dois l’avouer.

Maintes fois, ai je coupé les ponts avec elle, dans le désir de plaire à d’autres personnes quand tout ce qu’elle ne fit jamais fut de m’aimer, me conseiller et essayer de me guider comme une grande sœur

Et quand j’ouvris enfin les yeux et revint une énième fois vers elle, elle ne me rejetta pas, ne me fit aucun reproche et s’attela même à m’essuyer les larmes encore une fois … 


il y a peu de moments dans ma vie où je ne fut fière de moi et celui ci en fait partie.

Aucun mot, jamais, ne sera assez suffisant pour lui exprimer mon éternelle gratitude et reconnaissance…

Je n’ai jamais su où elle trouvait cette force et cette zenitude extraordinaires pour autant faire preuve de pardon vis à vis des autres. De continuer de s’ouvrir aussi gentiment et gracieusement aux autres mais je tiens à lui dire qu’elle est un sacré modèle pour moi, une source d’inspiration continue.
Thanlieu c’est cette fille que vous aurez facilement tendance à juger, si vous êtes du genre à ne vous en tenir qu’à l’apparence pour vous faire une idée d’une personne, et dieu, comme vous auriez tort!



Elle est passionnée de mode, à une élégance naturelle et une distinction qui la prédestinait à être en diapason avec ce domaine
. Aussi les gens ont souvent tendance à ne s’arrêter qu’à ce aspect de sa personne et la catégoriser comme superficielle. Elle en est à milles lieux je vous rassure. Cette fille traverserais l’enfer pour ses amies sans rien attendre en retour. Sa dévotion pour les autres est entière et totale comme la personne qu’elle est. Elle est ce feu follet pleine d’énergie et de positivité qui déboule dans votre vie et l’enrichit de joies et fous rires.

Et qu’on se l’avoue par ailleurs , ne sommes nous pas tous superficiels à plus ou moindre degré ? Qui ici ne prend aucun plaisir à se mettre en valeur, se faire belle et prendre soin d’elle ? 


Je dirais meme qu’au delà de l’aspect superficiel, c’est une question de respect qu’on se doit à soi même de prendre un minimum soin de soi. Cela suffit-il à vous définir ?

Pour ceux qui me connaissent bien, ils vous diront sans hésiter une seconde que je suis avant tout, une fêtarde et une clubbeuse. Et ils n’auraient pas tort 😉

J’enchaîne les sorties le week-end dans les clubs parisiens accompagnée très souvent de mes amies pour célébrer la vie chaque fois que j’en ai l’occasion. Pour autant, serait il juste de ne me résumer qu’à cela ? Je suis également cette femme qui travaille dans la finance, et essaie d’être la blogueuse à temps partiel qui déverse tout son coeur dans les billets écris à votre attention. 


Alors arrêtons, deux secondes de vouloir absolument mettre les gens dans des cases. Apprenons les uns des autres sans juger. Peut être que se faisant, ce monde serait bien meilleur.

Pour en revenir à Thanlieu, elle hésite à se lancer dans la rédaction d’un blog de mode, alors j’ai tenu à partager avec vous quelqu’unes de ses photos pour que vous soyez aussi éblouis que moi de son sens de l’élégance, du style et de la beauté et encouragez cette magnifique personne à vivre sa passion!

Allez commençons par un style élégant et adapté aux occasions hypes et cocktails chics 😉 


Toujours dans le même style de sobriété élégante et recherchée 




Et pour un style plus habillé pour sortir le soir? 😉



Muy calienté! 😛

Look Mère-fille 😍

Et nous terminons par un look plus Cool et casual

Verdict ? Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, c’est une validation totale et sans réserves !

Allez Thanlieu, fais nous ce blog!!😉

Avec tout mon amour ❤