Hold your hands, hold tight

Hello les smilers  😊


J’ose espérer que vous allez bien et que vous croquez la vie avec autant d’ardeur que votre soif d’ouverture sur le monde et les êtres qui le peuplent.

Hier soir, affalée dans mon canapé et parcourant mon fil d’actualité, je tomba sur cette vidéo qui éveilla en moi, un torrent d’émotions tumultueuses. Je vous laisse prendre connaissance du contenu de cette vidéo ci-dessous (Hold your hands, hold tight)

https://m.youtube.com/watch?v=kE8YLs-_SR8
À ce bref stade de la lecture, je n’ai aucun doute, que je viens de perdre une partie de mes lecteurs qui n’iront pas jusqu’au bout, l’homosexualité étant un sujet sensible et tabou qui en dérange plus d’un…
Pour ceux restants, qui font preuve d’une grande ouverture d’esprit pour entendre un point de vue qui diverge des leurs, je les en remercie car cela souligne leur intelligence.


Est ce un effet paradoxe du mariage pour tous promulgué par Christiane Taubira ou la dernière sortie fracassante d’Emmanuel Macron dans un ultime sursaut de rallier un électorat conservateur? Toujours est -il que le clivage entre ceux pour ou contre n’a jamais été aussi prononcé. Certains parlent du clan d’humiliés quand d’autres se demandent qui a vraiment subit l’humiliation 


Les politiques encore une fois se tirent la couverture sur un sujet très porteur derrière lequel ils n’oublient que très aisément qu’existent des vraies personnes dont le bien-être ne devrait en aucun cas être sujet à des fins politico-stratégiques…


Il n’a point échappé à votre attention que dans la vidéo ci-dessus, ces couples d’homosexuels n’osent pas se tenir la main en public. Un geste pourtant banalement anodin pour nous autres, hétérosexuels. Faudrait-il encore en chercher la raison quand on sait que l’homosexualité est associée dans une grande majorité de cultures comme au mieux, une maladie sinon contre-nature, sale et honteux. Elle ne fut d’ailleurs retiré de la liste des maladies mentales de l’OMS que le 17 mai 1990. C’est dire à quel point être homosexuel peut être considéré comme méprisable, vile et appelant une forme de thérapie sinon un bannissement de la société.


Si je n’ai encore exprimé ma position, laissez moi le faire de manière claire et sans équivoque : je suis pour l’amour sous toutes ses formes . Là où il y a de l’amour, on sème et je prendrais toujours le parti de l’amour que se portent les êtres humains, indépendamment du sexe. J’irais plus loin encore en soulignant que les rapports sexuels entre personnes du même sexe ne me dérange nullement tant que cela les rends heureux. Qui suis je pour juger ? et au nom de quoi un autre être humain aurait-il moins de droits que moi en regard de son orientation sexuelle ? Je fais ce que je veux de ce côté là et avec qui je le souhaite sans que personne n’y ait rien à redire. En vertu de quoi moi, je devrais avoir quelque chose à redire à la sexualité des autres ?!


Toutefois, je commencerais mon argumentaire sur l’acception des homosexuels en vous choquant d’entrée de jeu.

Je reconnais que je peux me laisser aller à comprendre ces personnes qui sont contre. Je n’approuve guère! Mais je peux néanmoins comprendre comment on peut arriver à une telle position. Cela en raison du fait que je fus cette personne une fois . Il est bien connu que ce qu’on ne connaît pas, nous effraie et induit un prompt jugement de notre part. Il est également bien connu que toute création artistique part initialement d’un canevas vide. Canevas s’emplissant au fur et à mesure de la substance de son créateur.

C’est ainsi qu’aucun enfant ne vient au monde rempli de certitudes et convictions…


Non, il devient par la suite ce adulte forgé par un environnement familial, culturel et la somme d’une multitude d’expériences , l’orientant vers telle ou telle conviction. C’est indéniable que la répression de l’homosexualité n’est pas la même en Afghanistan qu’en France…

Je viens pour ma part d’un pays africain et si vous pensez qu’il perdure ici en Occident, un manque d’ouverture d’esprit quand à l’homosexualité, je vous invite à faire un tour dans certains pays africains ou du Moyen-Orient. Je viens d’une famille musulmane et d’une culture qui voit d’un mauvais œil l’homosexualité. J’ai ainsi grandit avec un sentiment de malaise vis à vis des homosexuels car tous les préceptes religieux vouait à l’enfer tous les adeptes de cette pratique. Et vous imaginez sans doute qu’une grande majorité de mon entourage pensant la même chose, je n’eus presque jamais l’opportunité de voir les choses sous un autre angle.

Cela mes amis, s’appelle de l’homophobie. Alors soyons courageux et n’ayons pas peur des mots : l’homophobie se traduit par une aversion envers les homosexuels induisant de fait une attitude de malaise, de rejet et souvent d’agression vis à vis de la personne perçue comme telle. On croirait presqu’a une rencontre avec Lucifer en personne… 


C’est tout aussi comparable au racisme et à la xénophobie. De par notre ignorance et sottise, on en vient à stigmatiser une minorité ou une communauté et à lui attribuer tous les maux de la terre. On aime pas la différence, on en a peur, elle pourrait nous contaminer n’est ce pas ?… 
Aussi pour se sentir mieux dans notre « normalité », on la condamne et la réprime. Le taux de natalité en baisse ? Les jeunes ne veulent plus se marrier? La faute aux homosexuels. La crise est au plus fort avec une récession économique et une contraction de la demande, plus de jobs ? La faute aux étrangers qui volent le travail des locaux.


Autant de raccourcis aussi fallacieux que faciles qui mettent en évidence la grotesque ignorance dans laquelle on se complaît. Par ailleurs, il est de notoriété publique que plus vite trouve t-on un coupable désigné à chaque problème, plus claire se fera la solution n’est ce pas ?^^

Mais la solution à quoi exactement ? Pour les homophobes, vous croyez qu’en rejetant les homosexuels , ils vont miraculeusement se réveiller le lendemain et être « guéris » de leur lubie passagère ? 😳

On ne choisit pas d’être hétérosexuel, ni homosexuel ou même bisexuel. On l’est et c’est tout. Aucun rejet, aucune thérapie ne pourra changer cet état de fait lié à notre moi profond. Le même cas de figure est à souligner pour les racistes. Ce n’est guère parceque les personnes de couleur vous insuportent, qu’ils disparaitront subitement de la surface de la Terre, mais cela est un autre sujet que nous aborderont une autre fois 😉

Peut être serait-il plus judicieux à un certain moment dans la vie de jouer la carte de l’intelligence ? Je dis cela l’air de rien mais ce que vous ne pouvez changer, peut être serait il plus intelligent de l’accepter ? Vous pourrez même vous surprendre à voir qu’il n’y a pas mort d’homme 😉


Pour moi, vint la lumière quand je quitta mon petit bled pour voyager dans le monde. Je rencontra aux cours de mes périples, une multitude de nouvelles personnes, me faisant grandir chaque jour un peu, élargissant toujours plus mes perspectives.
Et forte de cette remise en question et de tous les homosexuels que j’ai rencontré, qui ne sont rien d’autres que des personnes aussi belles et tout ce qu’il y a de plus normales que vous et moi, je me suis posée la question à un million de dollar : en quoi fondamentalement, l’homosexualité fut jamais un problème pour moi ?
En quoi la vie sexuelle des autres devenait-elle mon problème ?

Prenons deux secondes et décortiquons ensemble si vous le voulez bien, tous les arguments qui abondaient dans ce sens à l’époque.
1/ »L’homosexualité me dérange car on m’a appris que c’était contre nature »

Ce qui est contre-nature c’est la haine mes amis. Tous nos préceptes religieux prônent l’amour, le pardon, l’acception et non la haine. Il serait temps de se décider ne pensez vous pas ? Cela ne peut qu’être l’un ou l’autre mais pas les deux à la fois…Autrement rien ne nous différencie plus de l’Etat islamique et son intolérante barbarie.


 Qu’est ce que personnellement, ça vous fait à vous hétéros qu’ils ou elles soient ensemble si cela est contre-nature ? Il me semble, jusqu’à preuve du contraire, qu’ils ne vous forcent en aucun cas à participer à cette contre-naturalité, si ?

Et qu’il est facile de parler de contre-naturalité pour définir deux personnes qui ne font rien d’autre de mal que de s’aimer. Parcontre tous ces couples hétéro dans lesquels l’une des parties est battue, maltraitée et malheureuse, cela vous paraît naturel ?

2/ « Un enfant à besoin d’un père et d’une mère pour être heureux »

Je dois personnellement avouer que de tous les arguments évoqués, celui ci est mon préféré tant on peut presqu’en sentir la bêtise congénitalement vibrante qui s’y rattache.

Faux et archifaux à mon sens. Un enfant à besoin d’amour pour bien grandir et être heureux. Ni plus ni moins. Tous ces enfants nés de couples hétérosexuels qui sont battus, délaissés, négligés, abandonnés de leurs parents, vous en faites quoi ??


Toutes ces histoires d’incestes et de parents qui violent leurs propres enfants n’arrivent quasiment que dans des familles heteros me semble t-il non  ? Je suis presque certaine que ces enfants auraient préféré grandir au sein d’un couple homosexuel aimant plutôt que subir un tel sort…

Ne parlons même pas de ces parents d’homosexuels qui utilisent cet argument tout en rejetant leur progéniture. Tient d’un coup , un enfant n’a plus besoin de ses deux parents quand tu jette à la rue le tiens pour n’être pas un criminel, un pédophile, un violeur mais juste un homosexuel


L’ignorance et la sottise même s’ils sont tristes ne sont nullement des états de faits permanents. Le fanatisme qui veut que l’on reste fermement encré sur ses positions sans raisonnement logique en appuie est bien pire. Si vous êtes ignorant, ceci est un appel à vous soignez par l’ouverture d’esprit. Si vous êtes un fanatique que rien ne délogera de sa sottise, j’espère que le miracle arrivera d’une manière ou d’une autre pour vous. 

Pour ma part je boucle sur cette pensée qui m’est propre : Dieu est amour, pardon et perfection. Aussi, il me semble inconcevable que cette majestueuse entité se soit jamais trompée sur aucune de ses créations. Seul le regard de l’humain peut s’évertuer à les enlaidir.


J’encourage tous les homosexuels à s’aimer et à semer encore plus d’amour dans ce monde. À se tenir la main par dessus tout, à vivre avec la seule pensée d’être vrais vis à vis d’eux mêmes. Et à tout simplement trouver le bonheur.