Oser sacrifier le confort pour vivre ses rêves ?

Hello les « Smilers »😊,

Récemment, mon copain avec qui je discute beaucoup de mes états d’âme, m’a fait suivre ce lien que j’aimerais partager avec vous. Il s’agit du récit de vie d’une personne qui a osé faire ce choix que beaucoup d’entre nous redoutent : renoncer au confort procuré par un boulot alimentaire pour vivre sa passion ou du moins en adéquation avec soi même et ses rêves …..


J’ai choisi le terme « Oser » car je dois l’avouer, cela au delà du courage qu’il implique, force l’admiration pour moi. Quand on a souvent connu des moments difficiles, notre hantise c’est d’y retourner et à partir de là, on ose de moins en moins prendre des risques pour quitter ce confort si durement acquis.

Mais avoir le cran de tout recommencer, de repartir de zéro pour un nouveau départ force plus que l’admiration....C’est une leçon de vie!! C’est notre façon de crier au monde, à la société et à tous les codes établis, que notre bien-être, nos principes de vivre selon nos rêves valent bien tous les sacrifices…. Et que nous sommes prêts à renoncer à tout et à se battre pour y arriver . C’est une façon de vivre et d’être qui nous est propre, une pureté de vie à laquelle on souhaite rester fidèle. 


C’est nous tout simplement face à notre mort un jour, en voyant défiler notre vie, de se faire la réflexion de savoir si on l’a subit ou on l’a vécue…


Une amie à moi du nom de Sam l’a fait. 

Elle a quitté le Middle-office d’une banque de grande renommée internationale dans laquelle elle se mourrait métaphoriquement parlant à petit feu pour se lancer dans l’événementiel. Deux domaines pourtant aux antipôles l’un de l’autre, mais l’un la définissant plus que l’autre car l’un sinistre et austère et l’autre joyeux et festif.

Elle travaille aujourd’hui plus de 50 heures par semaine et n’en dort souvent pas le week-end, mais je ne l’ai jamais vu plus heureuse et épanouie qu’au travers de ce job!! 


J’admire et envie la Force de caractère qu’il lui a fallut dans la réalisation de cet accomplissement. À ce jour, à ce que je saches du moins, elle n’a aucun regret!


Voici le lien de ce texte très inspirant 

https://medium.com/@orsc/jai-trente-ans-j-ai-quitté-mon-cdi-et-je-suis-heureuse-auto-portrait-sans-concession-de-florie-d953c7456ad9#.cs10i1gcv
Take care buddies and don’t Forget to smile 😉

Follow me on Facebook : @Spreadthesmille